Drogue et alcool : un sevrage réussi grâce à la pratique du sport

11 août 2017

Arrivé à un stade de l’addiction à l’alcool et à la drogue, il reste une infime chance de s’en sortir et il faut reconnaitre que ce sera difficile de renoncer aux vieilles habitudes. Réduire la consommation de cigarettes, boire de l’eau au lieu de trois bouteilles de Scotch ou encore renoncer à la poudre blanche, bref quand on est toxicomane, le corps est comme ensorcelé et possédé par la drogue. Parfois, il ne suffit pas d’une hospitalisation ou d’un changement de fréquentations pour améliorer la situation. Le sevrage devrait être accompagné d’un entraînement sportif régulier, car la pratique du sport accélère désintoxication de l’organisme.

Le sport génère des sentiments positifs

sportTrès indispensable pour vous aider à franchir le stade de privation, la pratique du sport vous procure du bien-être et engendre des sentiments positifs. Vous retrouvez le souffle que vous aviez perdu en retrouvant un bon oxygène, et ce sentiment de fraîcheur ne fait que décupler votre plaisir. Votre respiration est au beau fixe et vous avez de l’énergie à revendre pour passer le cap du sevrage.

Le sport élimine rapidement les toxines

sport elimine la toxineLa purification du corps est d’autant plus difficile si vous ne transpirez pas et si vous ne contractez pas vos muscles et vos organes. Grâce au sport, la désintoxication de votre corps est activée et votre guérison est beaucoup plus rapide. Cela vous évitera d’avoir à purger des mois d’internement à l’hôpital qui pourront aboutir à l’échec si la motivation vous fait défaut.

Le sport brise les chaînes de l’addiction

Quand vous vous sentez enchaîné par une corde invisible et que ne vous n’avez pas le choix que de prendre de la drogue, le sport vole à votre secours. Le début d’entraînement est souvent le plus difficile à faire, mais vous verrez la progression de vos efforts d’une manière assez rapide. Et après une bonne dose d’air frais et d’énergie, vous serez entièrement capable de tourner le dos à l’alcool et à la drogue.

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *